Depuis longtemps le rosé est perçu comme un vin désaltérant à déboucher lorsque les premiers rayons de soleil pointent le bout de leurs nez. Victime de sa saisonnalité et de ses à priori ( les fameux « le rosé n’est pas vraiment du vin » ou « le rosé est issu d’un mélange de vin blanc et rouge ») le vin rosé prend aujourd’hui une revanche éclatante ! Plus d’un tiers des vins consommés dans le monde aujourd’hui sont des vins rosés, et la France est la championne de la production mondiale ! Partons ensemble à la découverte du vin rosé, son histoire, ses secrets de fabrication, ses cépages …

le vin rosé
le vin rosé

Histoire du vin rosé

Le vin rosé serait né, selon l’histoire populaire, en Provence pendant l’antiquité. Les premières vignes en France furent implantées dans cette région par les grecs 600 ans avant J-C. Les premiers vins produits auraient été rosés. En réalité, les vins rouges de l’époque présentaient une teinte assez claire. Les raisins vendangés étaient souvent foulés ou pressés immédiatement et vinifiés sans macération avec les peaux de raisins ( qui extraient la couleur et les tanins. ). À la chute de l’Empire Romain, l’Église maintient la culture de la vigne et du vin et participe à son expansion et sa commercialisation. Le « vinum clarum » devient « claret » puis « clairet » au Moyen âge ou ils sont les vins majoritairement consommés. C’est en 1682 dans le vignoble d’Argenteuil que l’on note pour la première fois parmi toutes les dénominations désignant les vins clairs, l’apparition du terme « vin rosé ». Il faudra attendre jusqu’en 1936 et la vogue populaire des congés payés pour voir le style des vins rosés de Provence évoluer vers des vins rosés plus frais et faciles à boire. C’est au début du 21ème siècle que l’on assiste à une révolution gustative du vin rosé. Cette évolution qualitative permet au rosé de trouver une tendance qui fait du rosé, un vin incontournable d’aujourd’hui.

Fabrication du vin rosé

Le vin rosé est toujours obtenu à base de raisins rouges, Il existe deux types de fabrication d’un vin rosé, l’une est semblable a la production d’un blanc et l’autre a celle d’un vin rouge :

  • Le vin rosé de pressurage direct : Le rosé de pressurage direct est vinifié comme un vin blanc c’est à dire que les raisins rouges sont pressés, plus ou moins fort selon la couleur voulue, directement après avoir été vendangés. La fermentation alcoolique se fait donc sans les peaux de raisin, la couleur contenue dans celles ci ( anthocyane ) est très peu extraite et donne des rosés de couleur pâle et claire. C’est la technique la plus utilisée aujourd’hui pour obtenir des vins rosés modernes (très clair).
  • Le vin rosé de saignée / macération : Le rosé de saignée / macération est vinifié comme un vin rouge. Le jus et les baies du raisins sont plongés dans une cuve, les anthocyanes contenues dans la peau du raisin colorent le jus. La macération dure 8 à 48h selon la couleur désirée (la macération d’un vin rouge est de 2 à 3 semaines). Le jus est par la suite écoulé par le bas de la cuve d’ou le nom de saignée. Les vins obtenus ont une couleur plus soutenue et sont plus corsés.
nuances vin rosé
nuances vin rosé

Les régions et cépages du vin rosé

Les vins rosés se différencient selon leurs régions et cépages, donnant des vins de styles différents et marqués. Petit tour des régions et cépages :

  • Les vins rosés du Sud-Est de la France : La région star des vins rosés est bien entendu la Provence qui produit 40% des vins rosés de France. Les Appellations sont les célèbres Côtes de Provence, Coteaux d’Aix en Provence, Coteaux Varoix en Provence etc… On retrouve aussi du vin rosé dans la Vallée du Rhône (avec les Appellations : Tavel, Luberon, Ventoux, Costières de Nîmes etc…), mais aussi dans le Languedoc-Roussillon (une grande variété de vins bio, biodynamiques) et enfin en Corse ou les vins rosés très populaires représentent près de la moitié de la production de l’île de beauté (IGP île de beauté, Patrimonio).  Pour les cépages, nous retrouvons les fameux Grenache, Syrah, Cinsault, Mourvèdre et Carignan. les vins rosés produits sont divers et variés, ils sont souvent corsés ample et colorés dans la vallée du Rhône (ex : Tavel) et pâle gourmand et acidulé en Provence, Languedoc-Roussillon et Corse ! Niveau arômes on retrouve on retrouve le pamplemousse, la groseille, la framboise, la fraise etc…
  • Les vins rosés du Nord-Est de la France : Outre le champagne rosé, la région nord est produit aussi de nombreuses appellations de vins rosés rares et de grande qualité . La Bourgogne, l’Alsace, le Beaujolais la Champagne et son fameux rosé des riceys au goût unique, la Lorraine IGP côtes de Toul. La plupart des vins sont produits à base de pinot noir ou gamay et donnent des vins élégants, fruités et légers ! 
  • Les vins rosés du Nord-Ouest de la France : Nous parlons ici de la Vallée de la Loire, du Pays Nantais jusqu’en Touraine. Cette région est la 2ème de France au classement de production de vins rosés en volume avec comme porte-étendard le Cabernet d’Anjou. L’AOC rosé de Loire est repartie sur les aires d’appellation AOC Anjou et AOC Touraine. Il se distingue des rosés d’Anjou et cabernet d’Anjou par son caractère sec, contrairement au Cabernet d’Anjou célèbre grâce à sa gourmandise et sa sucrosité. Pour les cépages, nous retrouvons dans les vins rosés de Loire le Cabernet Franc, le Cabernet sauvignon, le Côt (Malbec) mais aussi le Gamay, Grolleau, Pinot d’aunis.
  • Les vins du Sud-Ouest de la France : Les vins rosés du Sud-Ouest sont plus discret tant la région s’illustre par sa diversité et sa personnalité. En effet ils font partie de la large palette du plus grand et plus célèbre des vignoble Français : Le Bordelais. Le Bergeracois (avec le bergerac rosé) et le Lot-et-Garonne (buzet, côtes-de-duras, côtes-du-marmandais) participent grandement à l’offre des rosés d’appellation de la région. Les rosés sont ici colorés et sont issus d’assemblage de Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc comme leur voisin Bordelais. Pour le Sud-Ouest, les vins rosés n’échappent pas à la diversité de la région.
vin rosé
vin rosé

Les accords mets/vins du vin rosé

Grâce à ses personnalités très diverses, les vins rosés sont faciles à accorder entre terre et mer grâce à sa fraîcheur et ses arômes. Les vins rosés frais et légers (Provence, Languedoc, Bourgogne…) sont incontournables lors d’un apéritif autour de tapas, tapenade, caviar d’aubergine, crevettes, gaspacho etc… On peut tout aussi bien les marier avec des grillades pour un barbecue entre amis mais aussi des poissons grillés, gambas, salade niçoise. Ces vins acidulés et gourmands s’associent aussi très bien avec les cuisines du monde comme le couscous, les mezze, les spécialités asiatiques, les curry. Les vins rosés les plus travaillés et charpentés (Bandol, Patrimonio, Tavel…) sont aussi de grands vins de gastronomie : Aïoli, bouillabaisse, melon au jambon, poulpe grillé, thon à la catalane. 

 

logo on-wine

Newsletter On-Wines 📩

Inscrivez-vous à la newsletter mensuelle pour recevoir les derniers conseils, des promos, des astuces sur le vin et des cadeaux exclusifs. En vous inscrivant, bénéficiez de -10% sur votre première commande !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.